Cette semaine , le Team était du coté de l’Allemagne de l’Est pour retrouver le contact de la neige dans le ski tunnel d’Oberhof.

Ce traditionnel stage d’automne permet aux athlètes de rechausser les skis tant en classique qu’en skating dans des bonnes conditions et à basse altitude (800m).

Le tunnel réfrigéré à -5°C présente environ 1,5 km de piste en aller retour. Il faut ainsi faire de nombreux tours lors des séances d’entraînements mais la lassitude est largement compensé par le plaisir de reskier. La sensation de glisse est en effet un plaisir incomparable et inégalable. La préparation estivale s’effectue pour beaucoup sur les skis roues afin de se rapprocher au plus près du geste technique du ski de fond et de la sensation de glisse mais le contact ski neige reste unique en son genre. Après tout dépend bien sur des skis utilisés mais de ce coté, le Team est bien équipé ! Pour ce qui est de la neige dans le tunnel, on retrouve une neige artificielle avec très peu de cohésion qui farine et brasse très rapidement au fur et à mesure des nombreux passages. Les sensations planches au pied reviennent assez vite, mais les premières séances laissent quelques courbatures. Cette semaine de stage aura en tout cas permis d’affiner la préparation en vue des premiers objectifs de l’hiver qui commence à approcher. La météo pour cette semaine aura été disons très « locale », avec très peu de soleil voire pas du tout, un ciel gris ou très pluvieux avec par moment de très grosses rafales de vent, pas de cure de vitamines D à Oberhof …

 

Le bilan du stage est le suivant : Environs 30h d’entraînement en 6 jours de stage avec une vingtaine d’heures sur les skis ( soit approximativement 160 aller-retour sous le tunnel  !!),  dont deux séances d’intensités, un peu de skis roues. Sans oublier quelques kilos de fontes soulevés en salle de musculation, à l’exception du doyen du Team (Benoit), le poids des années lui suffit ! L’ensemble de l’équipe est en grand forme, petite pensée pour Jérémie qui est ennuyé par une épaule capricieuse et qui devrait être bientôt fixé sur la gravité de sa blessure.

Les athlètes rentrent à présent dans une période où le volume d’entraînement hebdomadaire va légèrement diminuer avec une augmentation des séances spécifiques à plus hautes intensités. Ce stage n’aura fait que renforcer l’envie et la motivation des athlètes de retrouver la neige pour pouvoir préparer de façon optimale le début de saison.